Alpha Conde favorable à la satisfaction complète des mesures d’apaisement

Visiblement, les échanges entre la délégation de la Coalition des 14 partis de l’opposition et le co-médiateur, le président guinéen Alpha Conde, ont été fructueux. La rencontre s’est terminée lundi un peu tard dans la nuit.

Les discussions, selon les informations de sources crédibles, ont porté sur les mesures d’apaisement exigées par l’opposition avant l’ouverture du dialogue. L’évaluation de ces mesures fait constater malheureusement que les lignes n’ont pas beaucoup bougé.

Près d’une centaines de prisonniers, militants de l’opposition arrêtés lors des manifestations pacifiques, croupissent encore dans les prisons. La levée de siège dans certaines villes de l’intérieur du pays, notamment Mango, Bafilo et Sokodé, n’est pas effective. Ces populations continuent de subir les exactions des militaires, avec l’interdiction faite aux leaders de l’opposition d’y organiser des activités politiques.

Pour sa part, le régime de Faure Gnassingbé estime avoir pris des mesures assez suffisantes pour la décrispation du climat politique.

Cependant, se fiant aux informations de la délégation de la Coalition et, selon nos sources, Alpha Conde s’étonne de ce qu’il y a encore des prisonniers qui ne sont pas libérés. Aussi, marque-t-il sa surprise quant aux interpellations des militants de l’opposition, qui se poursuivent.

Le président guinéen a alors pris la responsabilité d’intervenir auprès du gouvernement togolais, afin que ce dernier arrive à satisfaire le reste des préalables pour que, dans un bref délai, le dialogue soit ouvert pour une sortie de crise.

La délégation de la Coalition des 14 sera reçue à Accra par le président Nana Akufo-Addo en début de soirée de ce mardi.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.