Home Economie Agriculture : voici l’objectif de production d’anacarde au Togo pour 2023

Agriculture : voici l’objectif de production d’anacarde au Togo pour 2023

0
430
Anacarde.jpg

Au Togo, le prix bord champ des noix de cajou pour cette campagne a été fixé à 325 francs CFA par kilogramme sur toute l’étendue du territoire national jusqu’au 30 septembre 2023. L’information a été rendue publique lors de la cérémonie de lancement officiel de la campagne de commercialisation des noix de cajou et de ses dérivés cette année, à Kara, sous l’égide du Comité de coordination de la filière anacarde (CCFA) en collaboration avec le Conseil interprofessionnel de la filière anacarde au Togo (CIFAT).

Ce lancement fait suite aux accords interprofessionnels conclus le 09 mars 2023 entre les cinq maillons de la filière anacarde.

Évolution de la filière

Ce fut notamment l’occasion de présenter les données clés du secteur. Ainsi, en 6 ans (de 2016 à 2022), la production d’anacarde est passée de 16 000 tonnes à 33 866 tonnes, en hausse de 112%, ce qui a généré plus de 76 milliards de francs CFA et plus de 200 000 emplois sur la période. En 2023, on envisage une production de plus de 40 000 tonnes.

Rappelons qu’en vue d’assurer une meilleure traçabilité des noix conformément aux textes réglementaires de la filière anacarde sur le territoire, le CIFAT a pris des dispositions pratiques pour mieux orienter les opérations d’achat-vente.

Au cours de l’évènement, le Directeur général du développement du secteur privé, Bilakimwé FEOU, représentant le Ministre en charge du commerce, a invité tous les acteurs de la filière à respecter les accords interprofessionnels ainsi que les textes réglementaires en vigueur tout au long de la campagne de commercialisation.

Et d’indiquer qu’« un dispositif sera mis en place pour suivre, retrouver et sanctionner sévèrement les contrevenants ». Du reste, « le gouvernement fait siennes les préoccupations des acteurs de la filière et des dispositions sont prises pour des investissements structurants au profit des différents maillons de la filière en vue du bon fonctionnement des organes de gestion de la filière anacarde à partir de cette année 2023 », a-t-il conclu.

Avec Togo First

Source : Togoweb.net