Home Economie Agriculture: baisse alarmante de la production de coton au Togo malgré la...

Agriculture: baisse alarmante de la production de coton au Togo malgré la reprise par Olam

0
396
Coton.jpg

Publicités

La campagne 2022-2023 enregistre une nouvelle chute de 11%, portant la tendance à plus de 66% depuis 2019. Selon la FNGPC, la production est passée de 52 528 tonnes à 46 549 tonnes cette année, en raison de la démobilisation des producteurs, des aléas climatiques et de l’invasion de nouveaux ravageurs. Certains se tournent vers la culture du soja, plus rentable, grâce à des conditions de marché favorables et un soutien financier du MIFA. Pour la prochaine campagne, un objectif de 93 500 tonnes est prévu sur 110 000 hectares.

Lire aussi:Togo : TOGOCOM a désormais un nouveau DG

Sale temps sur le coton togolais. Malgré sa reprise par Olam, le coton poursuit sa traversée du désert. La production de l’or blanc a enregistré une nouvelle baisse de 11 % lors de la campagne 2022-2023, après une chute d’environ 25 % la saison précédente. Selon la Fédération nationale des groupements de producteurs de coton du Togo (FNGPC), la production est passée de 52 528 tonnes à 46 549 tonnes cette année. Ces chiffres ont été annoncés lors de la présentation du bilan annuel par la FNGPC le vendredi 30 juin 2023 à Kara.

Pendant cette campagne, une superficie de 66 017 hectares a été exploitée, avec un rendement de 705 kg/ha, contre 68 708 hectares et un rendement de 765 kg/ha en 2022.

Cette nouvelle diminution porte à plus de 66 % la tendance à la baisse de la production entre 2019 et 2023. En effet, lors de la campagne 2018-2019, la production atteignait 137 266 tonnes de coton-graine.

Lire aussi:Umoa-Titres: le Togo réalise une mobilisation réussie de 110 milliards FCFA

La FNGPC explique cette contre-performance par “la démobilisation des producteurs, l’impact des aléas climatiques et surtout l’invasion de nouveaux ravageurs”. En effet, certains cotonculteurs se sont tournés vers la culture du soja, en raison des conditions de marché plus favorables pour ce produit de rente, sa demande croissante sur les marchés nationaux et internationaux, et un débouché garanti par la PIA avec l’appui du MIFA (Mécanisme incitatif de finance agricole fondé sur le partage de risques). 

Pour la campagne 2023-2024, le réseau prévoit une production d’au moins 93 500 tonnes de coton-graine sur une superficie de 110 000 hectares, soit un rendement moyen de 850 kg/ha.

Source : Togoweb.net