Agoè : Même la pluie n’a pas arrêté les échauffourées

384

Cette image est bien celle d’une des unités de militaires déployés en réponse aux manifestations annoncées. A Agoè, quartier au Nord de Lomé, on note des dizaines de foyers de tensions qui ne faiblissent pas en dépit de cette torrentielle pluie dans la mi-journée.

Même avec l’appui des «milices», les forces de l’ordre n’arrivent pas maitriser les jeunes organisées dans le tréfonds des quartiers et qui manifestent leur mécontentement. Pendant et après cette pluie averse de près d’une heure, ces jeunes ont infatigablement dressé des barricades le long de la nationale N°1 et se sont remis à brûler les pneus et autres, juste après la pluie.

A l’origine, l’opposition a appelé à manifester jusque devant le siège de CEDEAO et au siège du parlement les 18 et 19 Octobre, toujours dans l’optique d’un retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora et la libération des prisonniers politiques arrêtés depuis le 19 Août dernier.

Pas de manifestation en semaine, a martelé le gouvernement qui a commandité la dispersion systématique de tout attroupement ce mercredi matin à Lomé.

S’en suivent des mouvements de résistance.

A. Lemou

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here