Afrique: longévité au pouvoir, Emmanuel Macron se prononce

Dans une interview exclusive accordée simultanément à nos confrères de RFI et France 24, à partir d’Abidjan, le président français a aussi estimé que le visage de l’Afrique aujourd’hui n’est pas celui de ses dirigeants.

Les principales déclarations d’Emmanuel Macron

? Sur l’esclavagisme en Libye
« Ce qui se passe en Libye, c’est un crime contre l’humanité et nous devons dénoncer et agir. Nous devons nous attaquer collectivement aux réseaux de passeurs (…) Nous souhaitons faciliter le retour des Africains qui sont en Libye aujourd’hui (…) Nous allons lancer une initiative concrète militaire et policière sur le terrain. Il faut aussi des sanctions »

? Sur le choix du Burkina Faso pour y prononcer un discours
« Le Burkina Faso a fait le choix de la démocratie »

? Sur les élections en RDC, « J’ai conduit plusieurs démarches pour demander au président d’aller aux élections »

? Sur le continent africain
« Le visage de l’Afrique aujourd’hui n’est pas celui de ses dirigeants »

? Sur les oppositions en Afrique
« Au Togo et ailleurs, il faut un cadre électoral dans lequel les oppositions puissent s’exprimer »

? Sur la boutade avec le président burkinabè
« C’est considérer qu’on ne peut pas faire d’humour avec un dirigeant africain… On peut plaisanter de soi et de l’autre »

? Sur le meurtre de Ghislaine Dupont et Claude Verlon de RFI
« C’est deux voix qui nous manquent, nous élucideront ce qui doit être élucidé »

? Sur l’Iran
« J’irai en Iran en 2018 »

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.