Affaire de cocaïne en Algérie: des magistrats révoqués

75

Les arrestations liées à l’affaire de la saisie de 701 kilos de cocaïne dans le port d’Oran continue. Plusieurs magistrats ont été révoqués par le Conseil supérieur de la magistrature.
Un procureur et son adjoint étaient en détention provisoire dans l’affaire de la saisie de cocaïne du port d’Oran. Cette semaine, ils ont été révoqués, avec cinq autres magistrats lors d’une réunion disciplinaire du Conseil supérieur de la magistrature.

Selon la presse, ces mesures disciplinaires, qui concernaient treize magistrats au total, sont inédites. D’autres magistrats dénoncent des sanctions prises trop rapidement.

Cette semaine, des responsables des douanes de la région d’Annaba devaient eux aussi être présentés à la justice pour une affaire de corruption. Le directeur des douanes est aussi le frère du chef de la police, limogé il y a deux semaines. Il a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.

En deux semaines, des responsables de différents services de sécurité, des douanes, de l’urbanisme et des magistrats ont été mis en cause dans cette affaire de cocaïne, qui s’est transformée en affaire de corruption, de transfert illégal de devises étrangères et d’achats immobiliers frauduleux.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here