Adjit’Art : Aké O’Lokan fait de la forêt un lieu d’exposition

L’artiste togolais Aké O’Lokan, le gardien du temple, comme on l’appelle est dans la forêt à Tsévié Agbelouvé depuis le 31 mars et ce jusqu’au 8 avril. L’artiste sculpteur et conservateur qui travaille la paille expose dans cette forêt en compagnie d’autres artistes.

Cette exposition en plein air est à sa deuxième édition. Une édition faite de retrouvailles, d’apprentissages, de partages d’échanges entre avec les vieux et jeunes pour revisiter la culture africaine. Aussi cette exposition est une aubaine d’échange entre le public et les artistes.

« Nous devons nous retrouver en tant qu’artistes pour échanger et revisiter la culture togolaise car cela fait un bail que les artistes ont du mal à exposer, à vendre et à sortir du pays », a expliqué Aké O’Lokan. Et d’ajouter : « la foi, c’est un don et l’art, c’est le manuscrit. J’ai choisi la forêt pour me ressourcer car l’artiste a besoin d’inspiration pour une bonne créativité ».

Plusieurs artistes togolais de la diaspora exposent également dans ce musée naturel.

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.