Adjamagbo Johnson : « Nous sommes prêts à discuter pour répondre aux aspirations du peuple »

Le dialogue entre les protagonistes de la crise togolaise qui aura lieu entre le 28 et 29 novembre ou le 1er décembre est abordé par Adjamagbo Johnson, présidente de CAP 2015, membre de la grande coalition de l’opposition. Oui au dialogue, soutient l’opposition mais que ce dialogue réponde aux aspirations les plus profondes du peuple togolais!

Quelle est la position de l’opposition ce jour?

Le peuple togolais s’est levé comme un seul homme du nord au sud. Nous sommes ici pour un mot d’ordre bien précis. Pendant longtemps le régime nous a vus manifester sans réagir. Entre temps le chef de l’État a parlé à ces militants. Sa dernière sortie c’était dans les casernes pour menacer le peuple, menacer les responsables du mouvement. Dieu merci on nous dit qu’ils sont enfin sortis de leur autisme et qu’ils veulent dialoguer nous on ne peut que dire oui.

Nous sommes prêts à discuter pour répondre aux aspirations du peuple. Nous nous sommes rencontrés, une première fois nous avons rencontré la délégation ghanéenne pour parler du cadre de ces futures discussions. Cela ne veut pas dire que les choses sont résolues, bien au contraire. Donc nous restons mobilisés jusqu’à ce que nous obtenions la victoire.

Aujourd’hui est-ce que le mot d’ordre a changé ?

Le mot d’ordre n’a pas changé. Le mot d’ordre reste le même, nous en avons répété tellement que je pense que le monde entier nous connait. Il n’a pas changé, il reste le même. Nous voulons des mesures d’apaisement qui montre que le régime est prêt à dialoguer.

Qu’avez-vous dit à la délégation ghanéenne?

Nous lui avons parlé de sujet relevant du cadre de notre discussion. Avec qui nous voulons discuter, qui sont ceux qui devront prendre part aux discussions et quand auront lieu ces discussions ou comment les préparer etc.

Cela suppose que vous ne souhaiteriez pas aborder certains sujets à ce dialogue?

Nous souhaitons que ce soit un dialogue entre les vrais protagonistes et que nous discutions des choses qui préoccupent vraiment les Togolais et pour lesquelles ils bravent le soleil pour marcher depuis trois mois. La victoire, nous devons l’avoir absolument.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.