Abolition de la peine de mort : Le Togo, un exemple à suivre, selon Cristina Martins Barreira

Abolition de la peine de mort : Le Togo, un exemple à suivre, selon Cristina Martins Barreira

La communauté internationale célèbre ce mardi 10 octobre, la Journée mondiale contre la peine de mort. L’occasion est saisie par la chef de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Togo, Cristina Martins Barreira qui, dans un message dont copie est parvenue à Global Actu, félicite le Togo.

Le 82ème Etat partie au deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant l’abolition de la peine de mort, est un exemple à suivre, selon la remplaçante de Nicolas Berlanga Martinez.

« Désormais, l’abolition de la peine de mort est bien enracinée au Togo. L’adhésion au deuxième Protocole facultatif démontre l’engagement du Togo en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort et devrait encourager d’autres pays à suivre cet exemple », précise le message.

Cette adhésion du Togo à ce protocole, selon Mme Martins Barreira, rend le rétablissement de la peine de mort au Togo « impossible ». La preuve, ajoute-t-elle, « aucun retrait de ce protocole facultatif n’est autorisé ».

Il faut rappeler que le Togo a adhéré au deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant l’abolition de la peine de mort, le 14 septembre 2016.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.