A Genève, le Togo et la Tunisie se concertent pour maximiser les opportunités de la ZLECAF

0
357
A Genève, le Togo et la Tunisie se concertent pour maximiser les opportunités de la ZLECAF

(Togo Officiel) – Une rencontre de haut niveau s’est tenue mercredi 14 juin dernier à Genève, servant de point d’appui pour un nouvel élan aux relations économiques entre le Togo et la Tunisie. Lors de cette réunion aux Nations Unies, les Premières ministres Najla Bouden et Victoire Tomegah Dogbé ont débattu des perspectives de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) pour stimuler le commerce entre les deux pays, et globalement sur le continent où le Togo se positionne comme l’un des pays les mieux préparés. 

Ces échanges font suite au Forum économique Togo-Tunisie de septembre 2022, qui a déjà jeté les bases d’une intensification des échanges entre les deux pays. Organisé par le ministère de la Promotion de l’Investissement, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCI-Togo) et le Conseil des Affaires Tunisie-Afrique (TABC), le forum qui a eu lieu à Lomé, a permis à une vingtaine d’investisseurs tunisiens de différents secteurs d’explorer des opportunités d’investissement dans l’agro-alimentaire, le textile et d’établir des liens commerciaux.

L’idée d’une sixième session de la commission mixte Tunisie-Togo à Lomé a également été évoquée lors de la rencontre entre les deux cheffes de gouvernement, marquant une volonté commune de renforcer la coopération. 

En tant que troisième pays, après le Kenya et le Rwanda, en termes de préparation et d’engagement dans l’opérationnalisation de la ZLECAF, le Togo se prépare activement à exploiter les avantages de cette initiative continentale. Le gouvernement a d’ailleurs élaboré une stratégie nationale axée sur l’identification de chaînes de valeur à fort potentiel économique pouvant être compétitives dans le cadre de la ZLECAF. Cette stratégie vise à maximiser les opportunités des marchés régionaux et continentaux, notamment dans les secteurs financier, agricole, de la transformation et des télécommunications. 

Le Togo, avec ses politiques incitatives et son port en eau profonde, aspire à devenir un hub logistique majeur dans la zone de libre échange. Et les autorités togolaises sont convaincues que le développement du port de Lomé, pivot stratégique du commerce ouest-africain, de par son positionnement géographique stratégique, est susceptible de dynamiser ces échanges commerciaux dans la région, pour rendre tangible l’objectif de la ZLECAF.

De son côté, avec une économie diversifiée et une expertise dans des secteurs tels que le textile, l’agroalimentaire et les technologies de l’information, la Tunisie a de nombreux atouts à partager avec le Togo. 

Source : RepubliqueTogolaise.com