À Aného, les familles Lawson sont dans le dur

Les festivités liées au bicentenaire de la famille Lawson d’Aného ne pourront se tenir en raison de la résurgence de la crise sanitaire, selon le ministre de l’Administration territoire, de la Décentralisation et du Développement du territoire.

Lire aussi:Togo: L’histoire des trois premiers évêques des diocèses d’Aného, de Kpalimé et de Kara

Les festivités prévues dans le cadre de la célébration du bicentenaire du règne des Lawson du 25 au 30 mars 2021 sont interdites par Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoire, de la Décentralisation et du Développement du territoire.

L’autorité politique évoque deux raisons pour justifier sa décision. La première est liée aux mesures restrictives destinées à lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus et dont l’une proscrit le rassemblement de plus de 15 personnes sur l’ensemble du territoire.

Lire aussi:Culture: comprendre les prénoms identitaires des peuples Guins du Togo

La seconde raison évoquée par Payadowa Boukpessi, trouve son fondement dans le risque qu’un tel évènement n’exacerbe « les rivalités entre les communautés ADJIGO et LAWSON » ou ne consacre « la victoire des LAWSON sur les ADJIGO ».

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.