60% de l’eau de boisson est impropre à la consommation

50

Plus de 300 sociétés produisent et distribuent de l’eau conditionnée au Togo. Selon une étude menée par les pouvoirs publics et financée par l’Union européenne, 60% de cette eau serait tout simplement impropre à la consommation.

Le développement du marché de l’eau de boisson conditionnée est un phénomène relativement récent. 

Le principe du conditionnement de l’eau, en tant que produit commercial n’est pas fondamentalement contesté. Par son traitement et son emballage, l’eau devient un produit alimentaire qui l’isole du vaste ensemble eau potable. 

Par rapport à l’eau du robinet, cette eau embouteillée représente un produit complémentaire et optionnel, dont l’unique fonction est d’être bue. 

Le mode de conditionnement signe en quelque sorte la qualité et la fiabilité de son contenu. 

De l’eau du robinet à la bouteille, en passant par le sachet en plastique, s’instaure une échelle de confiance dans la qualité de l’eau à boire.

Mais un beau packaging ne suffit pas à offrir un contenu de qualité. Certains fabricants n’hésitent pas à utiliser de l’eau du robinet vaguement filtrée et présentée comme issue d’une source.

Il est donc conseillé aux consommateurs la plus grande vigilance. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here