42 projets prioritaires et reformes pour une nouvelle vision

42 projets prioritaires et reformes pour une nouvelle vision

(Togo Officiel) – La nouvelle équipe gouvernementale conduite par le Premier ministre Victoire Dogbé devra calibrer sa mission sur une feuille de route destinée à impulser une nouvelle vision et dynamique de gouvernance. Ce plan stratégique qui s’étale sur les 05 prochaines années (2020-2025) se décompose en 03 principales orientations, déclinées elles-mêmes en 10 ambitions et 42 projets et reformes prioritaires.

Ci-dessous, l’intégralité des projets et réformes.

PROJETS

  • Attribution de l’identité pour tous: Généralisation de l’identité biométrique à tous les Togolais
  • Mise en place du Registre Social Unique (RSU): création d’un guichet unique pour toutes les prestations sociales offertes aux populations vulnérables intégrant des solutions digitales et s’appuyant sur un ciblage précis des bénéficiaires
  • Mise en place de la Couverture Santé Universelle: Densification de l’offre de soins, renforcement et modernisation des équipements, mise en place de la Couverture Maladie Universelle à destination des jeunes de moins de 18 ans, des populations vulnérables identifiées, des femmes enceintes et des seniors.
  • Elaboration d’un plan de réponse aux urgences sanitaires: Renforcement et préparation du système de santé pour faire face aux crises futures
  • Poursuite de la politique d’électrification pour tous: Extension du réseau et déploiement de systèmes décentralisés pour atteindre 75% d’électrification, soutenue par la mise en place du fonds Electricité pour Tous
  • Augmentation de l’accès en eau potable: Approvisionnement de 85% des ménages en eau potable à horizon 2025, avec la sécurisation de l’approvisionnement en eau du Grand Lomé
  • Construction de 20 000 logements sociaux: Identification de zones prioritaires et construction de logements en Partenariats Public-Privé
  • Création d’une banque digitale pour tous: Mise en place d’un mécanisme d’inclusion financière pour la population vulnérable à travers la création d’une banque 100% digitale en partenariat avec les acteurs privés
  • Augmentation des capacités d’accueil scolaire: Programme de construction de nouvelles salles de classe, modernisation des équipements existants et connexion des établissements au réseau internet en suivant un modèle PPP mobilisant l’épargne nationale
  • Amélioration de la qualité de l’enseignement: Elaboration et mise en œuvre d’un plan de mise à niveau des contenus pédagogiques et amélioration de la formation, du recrutement et de l’équipement des enseignants
  • Réforme de la politique d’orientation et promotion de la formation professionnelle vers les métiers prioritaires: Définition et mise en œuvre d’un plan de formation sur des métiers identifiés comme prioritaires, en associant les lycées professionnels et techniques, l’IFAD et le secteur privé
  • Amélioration des rendements agricoles: Mise en place d’une stratégie nationale agricole pour améliorer les rendements couvrant notamment la mécanisation, l’irrigation et l’accélération de l’utilisation d’intrants
  • Extension du réseau routier rural: Construction de 4000 km de voies rurales ciblant les zones agricoles à fort potentiel d’exportation afin de connecter les agriculteurs au marché
  • Accélération du MIFA: Accélération du développement du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole afin de supporter un million d’agriculteurs
  • Agrandissement de l’agropole de Kara en partenariat avec le privé: Extension des surfaces cultivées à 165 000 hectares
  • Construction de l’Autoroute de l’Unité : Accélération du projet de développement de la RN1 reliant l’hinterland productif à l’agglomération de Lomé et au port
  • Amélioration de la compétitivité du secteur logistique via la réforme du port et la digitalisation: Promotion de solutions digitales renforçant la compétitivité du Togo comme hub logistique d’excellence
  • Consolidation du positionnement stratégique de l’aéroport : Renforcement et amélioration des services aéroportuaires à l’aéroport de Lomé afin de supporter la croissance du trafic notamment en matière de fret
  • Création d’une offre touristique de loisirs: Définition d’une offre à destination des touristes nationaux et de la sous-région, mise en valeur de 2 ou 3 centres touristiques
  • Construction d’un parc industriel autour du Port de Lomé: Développement d’une plateforme logistique multiservices d’excellence avec un double focus sur la logistique et l’agro-industrie
  • Lancement d’une unité de production d’engrais phosphatés: Réalisation des objectifs de production d’engrais phosphatés en collaboration avec le groupe Dangote
  • Accélération de l’exploration et de l’exploitation des ressources minières: Réalisation de la carte des ressources minières du pays et exploitation de gisements miniers en vue de l’export
  • Extension de la couverture réseau internet fixe et mobile: Développement du réseau avec les opérateurs en vue d’une couverture en réseau internet de 95% de la population en 2025
  • Renforcement du raccordement internet au réseau mondial: Augmentation de la capacité (bande passante) pour accompagner la connexion croissante des Togolais à internet et favoriser l’implantation d’entreprises digitales
  • Digitalisation des principaux services publics:  Simplification et digitalisation de 20 principaux parcours utilisateurs des citoyens, entreprises ou investisseurs et administration au sein d’une Digital Factory gouvernementale à créer
  • Développement de l’écosystème digital: Lancement d’un plan d’encouragement à la création ou incubation de startups et de formation de profils digitaux
  • Augmentation de la capacité de production, de transport et de distribution d’électricité: Développement de capacités de production durables et fiables, notamment dans le solaire et l’hydroélectrique, et renforcement correspondant du réseau de transport et de distribution
  • Optimisation du portefeuille de participations de l’Etat: Redéfinition du mandat du Fonds Souverain National afin d’en faire un catalyseur de l’investissement privé national et amélioration du suivi et de la gestion des sociétés et participations de l’Etat
  • Restructuration et privatisation des deux banques publiques: Finalisation de la restructuration et de la privatisation des deux banques publiques pour assainir le secteur bancaire
  • Opérationnalisation de l’API-ZF: Mise en œuvre de l’Agence de Promotion des Investissements et de la Zone Franche (API-ZF) en tant que guichet unique afin d’attirer plus d’investisseurs au Togo
  • Augmentation des ressources publiques: Définition et mise en œuvre d’un plan d’augmentation des recettes fiscales et douanières, d’encouragement de la formalisation de l’économie et d’optimisation de la gestion de la dette, en ciblant un ratio de recettes fiscales sur PIB de 20% en 2024 et une réduction du coût du service de la dette sur les recettes publiques
  • Transformation et restructuration des sociétés d’Etat: Restructuration financière et opérationnelle des sociétés d’État en vue de l’amélioration de leur performance si besoin en s’appuyant sur des partenariats nationaux et internationaux
  • Elaboration du plan de développement de 10 principales municipalités: Définition et mise en place de modèles de développement pour 10 villes secondaires en s’appuyant sur leurs principaux atouts et moteurs économiques
  • Attraction et développement des talents dans la fonction publique: Mise en place d’un plan d’identification, sélection, formation et attraction des profils hauts fonctionnaires pour renforcer l’efficacité de l’action publique
  • Réponse aux risques climatiques majeurs: Définition et mise en œuvre d’une réponse aux principaux risques climatiques à travers des aménagements ciblés
  • Programme de mobilité verte: Définition et mise en œuvre d’un plan de mobilité verte principalement centré sur les transports électriques avec comme objectif de faire du Togo le leader africain de la mobilité électrique

REFORMES

  • Réforme de la politique foncière agricole: Définition et mise en œuvre d’une nouvelle politique foncière agricole afin d’identifier et de consolider les terres agricoles ainsi que d’accroitre leur productivité
  • Réforme de la réglementation numérique: Renforcement du cadre réglementaire notamment sur le paiement mobile, le e-commerce, l’utilisation des données personnelles, pour faciliter l’implantation d’acteurs privés
  • Modernisation du Code du Travail : Définition et mise en œuvre de la réforme du code du travail pour rendre la main d’œuvre locale plus compétitive
  • Renforcement des mécanismes d’appui aux TPME : Définition et mise en œuvre de plans d’accompagnement aux TPME à travers la facilitation de l’accès au financement et au foncier
  • Décentralisation de l’État: Définition et mise en œuvre d’une réforme de décentralisation équilibrée de l’autorité et des compétences de l’État
  • Réforme de la législation environnementale: Refonte de la règlementation sur la protection des ressources naturelles et limitation de la pollution

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.