12 mois de prison avec sursis requis contre Edoh Komi et co-prévenus

705

Après plusieurs reports, l’affaire Grimaldi Togo-MMLK a connu son déroulement ce Lundi 9 Juillet 2018 par devant la chambre correctionnelle du Tribunal de première Instance de Lomé.

Au terme de plus de deux heures d’audience, le président du MMLK, Pasteur Edoh Komi et ses co-prévenus dans cette affaire ont vu être requis contre eux et après requalification des faits, par le Procureur, 12 mois de prison entièrement assortie de sursis, pour dit-on, injures, menaces, chantage et intimidations, des faits punis par le code pénal, parce que, de nature à inspirer la peur et la crainte à la société. Par conséquent, le Procureur a requis provisoirement contre les quatre prévenus une peine de 12 mois assortie entièrement de sursis.

C’est en tout cas une réquisition contre laquelle, le Conseil de Pasteur Edoh Komi et des trois autres prévenus, a plaidé la non culpabilité de ces derniers surtout pour ces faits requalifiés. Il a demandé purement et simplement la relaxe de ses clients au moment où le Conseil de la partie civile réclamait une condamnation à un franc symbolique.

Le délibéré dans cette affaire est renvoyé au 27 Août prochain.

Au terme de cette journée d’audience, le MMLK, la Voix des sans voix, se dit « davantage galvanisé et déterminé dans sa lutte professionnelle pour la promotion, la protection et la défense des droits de l’Homme au Togo ».

T228

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here