Le Front citoyen Togo Debout reporte l’évènement sur le 22 Octobre et met en garde le Gouvernement

94

Le Front citoyen Togo Debout reporte l’évènement sur le 22 Octobre et met en garde le Gouvernement

A l’issue de l’interdiction controversée de la messe œcuménique et du concert prévus pour le dimanche 15 Octobre dernier, le Front citoyen Togo Debout a organisé une conférence de presse ce lundi à Lomé.

En effet, les responsables de ce mouvement ont fait le point sur les échanges de correspondance avec le président de la délégation spéciale de la ville de Lomé, le contre-amiral Fogan Adégnon. Ainsi, ont-ils relevé les paradoxes entre les propos et les actes des autorités publiques ainsi que les violations de droit que sous-tendent l’interdiction de l’événement du 15 octobre dernier.

Le Front citoyen Togo Debout déplore le refus catégorique d’une manifestation à caractère pacifique organisée un weekend, alors que le gouvernement lui-même encourageait les manifestations sur les weekends. Par ailleurs, le maire de Lomé, en imposant un refus catégorique aux organisateurs à seulement 48 heures de l’événement, viole la loi portant réglementation des manifestations qui prévoit 72 heures.

En notifiant l’interdiction du concert par une lettre, le contre-amiral Fogan Adégnon verse dans l’arbitraire car, l’interdiction d’une manifestation ne devrait pas se faire par une correspondance. Selon les responsables de Togo Debout, une lettre n’a aucune valeur juridique.

Tout en appelant les autorités à présenter des excuses aux organisateurs de l’évènement non-autorisé du 15 octobre dernier, une nouvelle demande d’autorisation a été envoyée au gouvernement pour réintroduire l’événement le 22 Octobre prochain toujours à la plage. Togo Debout met en garde le gouvernement contre toute nouvelle atteinte de restriction des libertés citoyennes vis-à-vis de cet évènement qui s’inscrit purement dans une logique citoyenne et pacifique.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here