L’arrestation d’un Imam à Sokodé, met le pays en ébullition

277

Quelques heures de coupure d’électricité ont permis à des militaires et gendarmes de s’introduire la nuit du lundi chez l’imam Hassan Mollah à Sokodé dans la région centrale pour l’emmener manu militari, tagué de très proche du leader du parti PNP de Tikpi Atchadam.

S’en sont suivies des échauffourées entre des groupes de jeunes révoltés et les forces de l’ordre qui selon les témoignages auraient en dépit des gaz lacrymogènes fait usage des balles réelles.

Les villes Sokodé, Bafilo, Lomé (le quartier Agoè) et Kpalimé ont été très agitées toute la nuit de lundi au mardi . Le bilan encore très méconnu fait état de plusieurs blessés graves. On parle même des pertes en vies humaines, informations à confirmer au cours de cette journée de mardi.

A Sokodé surtout,des édifices ont été saccagés, en l’occurrence les locaux de la préfecture. La route nationale est barricadée par endroits où les jeunes brûlent les pneus.

Aucune source officielle n’a évoqué les raisons de l’arrestation de l’imam. Selon les premières informations non officielles, il serait reproché à l’imam d’avoir tenu une prédication hostile au régime de Faure Gnassingbé vendredi dernier lors de la prière musulmane.

A.Lemou

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here