La situation reste tendue à Lama-Tessi

1362

La population du canton de Kadambara ne décolère pas. Elle continue sa protestation contre l’imposition d’un chef traditionnel à Lama-Tessi.

Vendredi, cette population a organisé une marche qui a été dirigée vers la préfecture. Les Tem ne veulent pas un Kabyè comme chef à Lama-Tessi.

« On ne comprend pas ceux qui nous dirigent. On nous parle tous les jours de réconciliation, mais on fait tout pour nous diviser. La situation qui prévaut dans notre canton n’augure pas un bon lendemain », a regretté un natif du milieu.

Il y a quelques jours, le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, en déplacement dans le milieu avait indiqué qu’il a pu faire entendre raison aux fils et filles du milieu et que l’intronisation du chef ne serait plus un problème.

Des allégations que les chefs canton de la région ont rejetées, en estimant que les autorités togolaises doivent revoir leur position, en évitant surtout des conflits dans la localité.

I.K

Source : www.icilome.com