Christophe Tchao : ‘Nous ne dormons plus la nuit’

192

La crise politique que traverse le Togo depuis le 19 Août dernier n’épargne personne. Et ce n’est pas les adeptes du régime RPT-UNIR qui diront le contraire.

Vendredi, lors du débat public initié par WANEP-Togo, Christophe Tchao, Président du groupe parlementaire UNIR, a fait quelques révélations croustillantes.

A l’en croire, lui et ses collègues, inconditionnels du régime des Gnassingbé, ne dorment plus la nuit. Ils sont victimes de menaces et de harcèlement de tout genre par téléphone.

« On a publié nos noms et nos contacts sur les réseaux sociaux. On ne dort plus la nuit… A tout moment, ce sont des messages de menaces, d’insultes et d’intimidations », a révélé Christophe Tchao

Le président du groupe parlementaire UNIR a précisé que les menaces ne sont pas l’apanage d’un seul camp. Et poussant le bouchon un peu loin, il a dénoncé le silence des leaders de l’opposition face à leur situation.

« Nous sommes aussi victimes de violences. Mais aucun leader de l’opposition n’a levé le doigt pour condamner ces faits. Il faut que nous évitions l’intolérance politique », a-t-il ajouté.

Sa prise de position en faveur du Prince de Lomé II n’est plus à démontrer. « Si le pays brûle, nous brûlerons avec… », avait-il dit.

KG.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here