Zones rurales: à Atakpamé, le solaire s’invite dans les des plateformes multifonctionnelles

Le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse a procédé hier vendredi 31 janvier 2020 à Atakpamé au lancement officiel du projet d’hybridation des moteurs diesel des plateformes multifonctionnelles (PTFM) avec système solaire.

Ce projet  vise à intégrer l’énergie solaire photovoltaïque dans le fonctionnement des plateformes multifonctionnelles afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de booster la rentabilisation des plateformes multifonctionnelles.

Selon le ministre de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature, David Oladokoun Wonou, qui a procédé à lancement du projet, l’hybridation des plateformes multifonctionnelles  va permettre l’accès direct ou indirect à l’énergie solaire à plus de 100 000 personnes vivant dans les localités bénéficiaires. Il permettra également la création de 53 000 emplois directs et indirects avec environ  400 personnes  qui seront formées sur les énergies renouvelables et 100 microentreprises rurales qui vont être créé.

Réduire les gaz à effet de serre

 « L’ambition clairement affichée par le gouvernement est de faire du Togo un modèle de développement économique et social inclusif avec la participation de la jeunesse. J’invite les femmes togolaises, principales bénéficiaires du projet, à saisir cette nouvelle initiative pour sortir du cercle vicieux de la pauvreté sur toutes ses formes et vous positionner comme des actrices de l’émergence économique et social du Togo », a déclaré David Oladokoun Wonou.

Au-delà de l’impact socio-économique, Mondjouni Gbingbara, coordonnateur national du projet, trouve que l’hybridation des plateformes multifonctionnelles va contribuer à réduire les gaz à effet de serre produit par les moteurs diesel utilisés dans les localités.

« Ces kits solaires permettront à la population de faire l’irrigation et approvisionner la population en eau potable », a indiqué Mondjouni Gbingbara.

Impacts déjà ressentis

Initiés en 2017, la mise en place des plateformes multifonctionnelles dans les localités rurales semble déjà faire ses preuves.

Avant le projet, confie Abla Séhonou,  les populations de Bétoé –et plus précisément les femmes- avaient des difficultés au quotidien du fait du manque d’électricité.

« Nous faisons de longue distance pour faire la mouture par exemple. L’avènement de la plateforme multifonctionnelle nous allège de cette lourde tache et l’électricité nous aide énormément », a confié Abla Séhonou, membre de la coopérative « Lonlon ».

Mises en place en pour faciliter l’accès des  populations à l’énergie dans les milieux où elles sont implantées, les plateformes  multifonctionnelles sont utilisées par celles-ci notamment pour activités génératrices de revenus (faire fonctionner les pompes pour irriguer les champs, tourner le moulin, etc) ou simplement pour leurs besoins en énergie.

David Oladokoun Wonou a affirmé qu’à ce jour, les plateformes multifonctionnelles ont induit des changements spectaculaires dans les conditions de vies de la population bénéficiaire.

« Les évaluations ont relevé entre autres une amélioration de l’accès aux services énergétiques, l’augmentation des revenus de 25 à 50 % chez 70,4% des bénéficiaires, l’augmentation de la taille des activités génératrices de revenus (84%), le développement de nouvelles activités économiques (28,3%), la participation des femmes aux dépenses familiales notamment dans le domaine de l’alimentation, de la santé, de la scolarisation (76,8%) et une diminution des corvées quotidiennes (50%)» a-t-il fait noter lors de la cérémonie de lancement du projet hybridation.

La cérémonie a pris fin avec la visite des installations dans le village de Bétoé. La localité a  bénéficié d’un système hybride à l’énergie solaire voltaïque en 2017 pour diminuer la dépendance au gasoil et préserver l’environnement.

Rappelons que Bétoé est un petit village de la préfecture de l’Ogou et du canton d’Ountivou situé à environ 70 km d’Atakpamé. Les services proposés par les appareils sont entre autres la mouture de céréales, décorticage du riz, aiguisage de meubles, haches…

AYA

Le ministre Oladokoun Wonou visitant les installations à Bétoé

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.