Zone portuaire : Une atmosphère invivable due à l’incivisme des populations

88

Chaque deux semaines, dix quartiers de la zone portuaire sont nettoyés par 450 personnes mobilisées pour la propreté de ces quartiers. Ces quartiers sont Adakpamé-Adjrométi, Adakpamé-Apéyémé, Adakpamé-Dangbuipé, Kpota-Dangbuipé n°2, Akodesséwa-Kponou, Kangnikopé, Adamavo, Baguida et Kpogan.

Cet acte civique s’est heurté à l’attitude irresponsable des populations qui ont fait des terre-pleins centraux aménagés au niveau du Rond-point Port-Carrefour Ramatou des « latrines » à ciel ouvert. Les riverains y défèquent à plaisir et jettent leurs ordures.

Samedi dernier, les 450 personnes mobilisées pour cette tâche l’ont fait avec grincement de dents. Le site était inondé de matières fécales. Ce qui fait qu’ils ont eu du mal à poursuivre cette activité de salubrité.

« C’est inimaginable, ce que font les gens là-bas. Comment peut-on agir ainsi ? Nous allons saisir les responsables d’ANADEB pour qu’une solution soit trouvée à cette situation », a laissé entendre le président CDV de Baguida. Les responsables interpellent également les autorités municipales.

Pour rappel, près de 6 000 balayeurs sont mobilisés dans les quartiers du Grand-Lomé et bénéficient du Programme de Développement Communautaire en Zone Urbaine (PDC –ZU), piloté par l’ANADEB) et sont répartis sur 11 sites.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here