Zone franche désert : Pasteur Edoh Komi dresse le bilan de l’opération

71


Du 04 au 08 mars derniers, le Mouvement Martin Luther King (MMLK-La voix des sans voix) a appelé les employés de la zone franche à observer une cessation de travail dénommé l’opération « zone franche désert ».

L’objectif de cette opération de débrayage est d’attirer l’attention des autorités togolaises sur le non respect des lois sociales, notamment le code du travail et la convention collective interprofessionnelle par les opérateurs économiques du secteur de la zone franche.

Même si le mot d’ordre n’a pas été très suivi, le MMLK estime que la lutte pour l’obtention d’un travail décent pour les employés de la zone franche doit continuer.

« Il est vrai que le mouvement n’a pas été suivi comme nous l’espérions. Mais pour nous, ce n’est pas un échec, puisque nous sommes allés jusqu’au bout malgré les pressions à surseoir à ce mot d’ordre. La lutte pour l’amélioration et pour les meilleures conditions de travail et de vie de nos compatriotes de la zone franche doit se poursuivre jusqu’à ce que nous puissions arriver aux résultats escomptés », a indiqué Pasteur Edoh Komi dans un message audio publié sur les réseaux sociaux.

Le MMLK remercie tous ces employés qui ont fait le sacrifice en suivant ce mot d’ordre.

Le Mouvement du Pasteur Edoh Komi compte organiser dans les jours qui viennent une grande manifestation devant les locaux de la Société d’administration de la zone franche (SAZOF). Et ce, pour « dire non à l’esclavage et à l’exploitation humaine ».

Suivez plutôt le message audio du Pasteur Edoh Komi, président du MMLK!

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here