Yawa Tségan envoie Agbéyomé devant la justice pour se défendre

Sans surprise, les députés de l’Assemblée nationale monocolore ont voté pour la levée de l’immunité parlementaire du député Agbéyomé.

Le député Agbéyomé Kodjo du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) n’est plus protégé par son immunité parlementaire. Elle vient d’être levée par ces confrères de l’hémicycle, et ce à travers un vote fait par bulletin secret.

Sur les 91 inscrits, 90 députés ont pu voter. 80 députés ont voté pour cette levée d’immunité parlementaire. 02 députés ont voté contre. 08 des parlementaires se sont abstenus. Il n’y avait pas de bulletin nul.

A en croire la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Tségan, cette levée d’immunité parlementaire permettra au député Agbéyomé Kodjo de pouvoir se défendre correctement devant la justice.

« Le but est de permettre au député Agbéyomé de se défendre devant la justice », a-t-elle indiqué.

Rappelons que Dr Agbéyomé Kodjo, candidat de la dynamique Mgr Kpodzro est depuis quelques jours dans les collimateurs du régime de Faure Gnassingbé. L’Etat accuse l’ancien Premier ministre de troubles aggravés à l’ordre public, d’atteinte à la sûreté de l’Etat, de diffusion de fausses nouvelles et de dénonciations calomnieuses. Des accusations purement « politique » que l’ancien Directeur du Port Autonome de Lomé et ses collaborateurs balaient du revers de main.

Maintenant que son immunité parlementaire est levée, l’opposant qui s’autoproclame « président démocratiquement élu » à l’issue de la présidentielle du 22 février va devoir faire face à l’appareil judiciaire du régime RPT-UNIR. Il faudra vraiment un miracle pour que Dr Agbéyomé Kodjo sorte indemne des griffes du pouvoir de Lomé.

Godfrey Akpa-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.