Yark refuse de laisser partir Habia

1467


L’ambulance qui transporte le président du parti Les Démocrates a été refusée de sortie du territoire togolais. Les autorités togolaises évoquent l’absence d’une autorisation de sortie pour empêcher Nicodème Habia d’aller se faire traiter à Accra au Ghana.

Les responsables de l’opposition accusent le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame de jouer le mauvais rôle dans cette situation. Selon un responsable du parti Les Démocrates, Yark a envoyé des gendarmes à la frontière pour empêcher l’ambulance de traverser la frontière.

Pendant ce temps, une équipe de médecins dépêchée par les autorités du Ghana attend de l’autre côté de la frontière l’ambulance pour prendre en charge le malade. Mais les autorités togolaises n’ont pas voulu laisser passer le cortège. « Yark se prend pour qui? On l’appelle, il refuse de décrocher. Il refuse de laisser passer l’ambulance. Nous allons voir dans ce pays », nous a confié au téléphone un responsable de Les Démocrates, très en colère.

Les cris d’appels que lancent les responsables de la Coalition des 14 partis de l’opposition et du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) à l’endroit de Yark Damehame tombent dans les oreilles de sourd. Le ministre de la Sécurité reste fermé à tous.

Aux dernières nouvelles, l’ambulance qui transporte Nicodème Habia a fait demi-tour. Ce dernier est actuellement à la Clinique Biassa de Lomé. A suivre !

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here