Yark accuse un parti politique de préparer des troubles au cours des manifestations à venir

Pour les manifestations de demain, jeudi et samedi prochains, Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile reste ferme : « Aucun acte contraire à l’esprit pacifique des manifestations de rue et à ce qui est convenu entre l’administration et les organisateurs ne sera toléré ».

Dans un communiqué, le Colonel Yark indique que des conspirations seraient en cours pour mener les prochaines manifestations dans un esprit contraire à à la cohésion sociale, au respect de liberté, prônées par la loi.

« Des sources concordantes et dignes de bonne foi font état de ce que certains responsables d’un parti politique, membre de la coalition, ont instruit leurs membres militants pour poser des actes de nature à troubler l’ordre public dans le but de provoquer des affrontements avec les forces de sécurité », révèle le communiqué.

Le ministère de la Sécurité indique que certains manifestants à l’intérieur du pays auraient reçu l’ordre de la part d’un parti membre de la coalition de bloquer la nationale N°1 au cours des prochaines manifestations. Sans indexer le présumé parti qui prônerait l’anarchie, YArk Damehame martèle que des dérives ne seraient en aucun cas tolérées.

« Toutes les dispositions seront prises pour qu’en tout état de cause, force reste à la loi », menace le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.