Wonyomé et Apédokoé Gbomamé, de véritables nids de « brigands » 17 août 2017

107

Wonyomé et Apédokoé Gbomamé, de véritables nids de « brigands »                                                                             17 août 2017
Colonel Yark Damehame,ministre de la Sécurité et de la Protection civile

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
L’insécurité devient de plus en plus grandissante dans les quartiers Wonyomé et Apédokoé Gbomamé et ses environs (Lomé). L’information vient du confrère « L’Alternative » qui révèle qu’il s’y développe un vaste réseau de vols et autres crimes.

Ce réseau de vols et crimes a pour QG, selon « L’Alternative », des ghettos qui s’adonnent aussi au trafic de drogue au nez et à la barbe des populations riveraines

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

« Ils sont des jeunes d’entre 25 et 35 ans qui se sont constitués en réseau. Quand on les voit, la plupart s’habillent bien. Ils ont pour demeure des ghettos situés dans les antres des quartiers où se déroulent leurs activités illicites. On les voit déambuler dans les quartiers pendant le jour sans rien faire », rapporte le confrère.

Pis, les populations riveraines bien que dépassées par cette situation embarrassante n’ont pas leurs mots à dire surtout que ces « bandits » échappent au contrôle des forces de sécurité.

Il est temps que le ministère de la Sécurité et de la Protection civile prenne la mesure de la situation en mettant hors état de nuire ces quidams malintentionnés qui troublent la quiétude des populations de Wonyomé et Apédokoé Gbomamé.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here