WACEM: 2 ans après le drame, les familles des victimes dans l’attente Featured

210

La société Wacem ne change pas ses pratiques d’exploitation des togolais qui y travaillent. Deux ans après le drame qui a coûté la vie à 5 togolais, les employés souffrent toujours le martyr dans cette usine. La situation n’est pas meilleure pour les familles des victimes qui attendent toujours les dédommagements.

30 juin 2015-30 juin 2017 cela fait exactement 2 ans que le drame de Wacem est survenu. L’explosion d’une citerne de fioul au sein de l’usine a occasionné plusieurs morts dont un indien et des blessés graves.
Les employés qui sont morts, ce sont des soudeurs à l’arc. Ils étaient sur la citerne en train de travailler avant l’explosion. Certainement que ce serait une erreur technique ou une négligence qui serait à l’origine du drame.
En octobre 2016 le tribunal de Tabligbo a condamné Wacem à payer une somme de 280 millions de FCFA aux familles des cinq victimes togolaises. WACEM était également condamner à verser à l’Etat togolais, qui s’était constitué comme partie civile, un montant de 2 millions de francs Fcfa à titre de dommages et intérêts. Toujours dans le délibéré du juge, le directeur des exploitations de WACEM est condamné à 8 mois d’emprisonnement avec sursis.
Deux ans après les familles des victimes décédées attendent leurs dédommagements.

De tout temps, la situation de travail au niveau de Wacem a été dénoncée par les employés et les organisations de la société civile.
Les accidents de travail sont monnaies courantes dans cette usine, mais les accidentés parfois devenus handicapés et se trouvant même dans l’incapacité de travailler, sont laissés à leur triste sort. Ils ne sont jamais pris en charge.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here