Voie Lomé-Vogan-Anfoin/Ninsao Gnofam « Que ceux qui le disent en apportent la preuve » 19 juillet 2017

1065

Voie Lomé-Vogan-Anfoin/Ninsao Gnofam « Que ceux qui le disent en apportent la preuve »                                                                             19 juillet 2017
Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
Les travaux de réhabilitation de la voie Lomé-Vogan-Anfoin ont repris depuis quelques jours. Lesdits travaux sont confiés à la société chinoise China Road and Bridge, au coût de 31 milliards de francs CFA. C’est ce qu’a indiqué le ministre en charge des Infrastructures Ninsao Gnofam sur les ondes de la radio Pyramide Fm.

China Road and Bridge dispose d’un délai d’exécution de 24 mois. A en croire le ministre Ninsao Gnofam, la société chinoise va profiter de la mousson qui s’annonce pour accélérer les travaux. Mais pour l’instant, les 12 kilomètres se situant entre le collège Saint Joseph et le pont Zio seront vite réaménagés pour faciliter la tâche aux usagers de la route et aux populations riveraines.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Abordant la question de détournement dont il est accusé avec son ancien collègue de l’Economie et des Finances, Ninsao Gnofam a déclaré « Cela m’a toujours fait sourire. Tous ceux qui le disent n’apportent aucune preuve à leur déclaration. Mais je ne me fais trop de souci tant que ceux qui le disent n’auront pas apporté la preuve de leur déclaration ».

Devant les élus du peuple, Ninsao Gnofam rejetait la faute sur CECO BTP, l’entreprise qui était en charge de cette route. D’après lui, elle a utilisé une partie des fonds pour s’équiper. Malgré ces allégations, nombreux observateurs restent convaincus que cette affaire n’a pas encore dit toute ses vérités.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here