Vive colère en Afrique du Sud après l’assassinat d’une étudiante de 19 ans

69


Le pays de Nelson Mandela fait face à une grosse crise de violence sans précédent. Les réactions sur la toile ont démontré le degré d’indignation des internautes suite aux violences enregistrées en Afrique du Sud. Dans cette vague d’attaques xénophobes perpétrés contre les étrangers Africains depuis un moment, un cas particulier retient les attentions. L’assassinat de Uyinene Mrwetyana.

Selon les médias locaux, le cas de disparition d’Uyinene a été signalé à la fin du mois d’août. C’est finalement le suspect, un homme de 42 ans qui a fini par avouer son odieux meurtre. La jeune femme de 19 ans, étudiante à l’université de Cape Town a été violée et battue à mort par un employé de la poste. Pendant deux semaines, elle était recherchée par la police et ses proches.

Le meurtrier selon ses dires, aurait posé un piège à la jeune femme. Elle se serait rendue à la poste ce jour-là pour effectuer des courses, ce dernier lui aurait demandé de repasser plus tard, à 14 h 00, sachant que le bureau fermait ses portes à 13 h 00. Quand elle revint, il l’aurait frappé à mort avec une balance à l’intérieur du bureau de poste de Clareinch.
Il a comparu devant le tribunal de première instance de Wynberg lundi, où il a été accusé de meurtre, de viol et de mise en échec de la justice.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs célébrités ont manifesté leur colère face à la situation, en interpellant le gouvernement sud-africain sur les nombreux cas de féminicide dans le pays.

Le meurtre de la jeune fille n’est pas un cas isolé. Selon la ministre des Femmes en Afrique du Sud, 137 viols et agressions sexuelles perpétrés chaque jour dans le pays. Le mois dernier, plus de 30 femmes ont ainsi été tuées par leur conjoint.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here