Violences sur les stades: sanction pécuniaire pour certains et suspension de terrains pour d’autres

50

Violences sur les stades: sanction pécuniaire pour certains et suspension de terrains pour d’autresLa Commission de discipline de la Fédération togolaise de football (FTF) a de nouveau frappé. Elle vient de prendre des sanctions à l’encontre de certains clubs de D1 et D2, auteurs de violences sur les terrains. Gbikinti, Sémassi, As Togo Port entre autres sont concernés par cette nouvelle sanction.

Pour le championnat d’élite, les rencontres As Togo Port-Sémassi et Gbikinti-AS Togo Port, respectivement joués les 1er et 4 avril, ont été émaillé de violence. A ce niveau, les dossiers sont mis en instruction avec une suspension provisoire du stade municipal de Bassar jusqu’à la fin de la saison 2017-2018.

Au sujet du match Agouwa-Odalou de la 13ème journée du championnat de deuxième division le 25 mars dernier, les deux clubs en question écopent d’une amende de 50 mille FCFA. Aussi, la commission « délocalise tous les matches entre Agouwa et Odalou FC sur un terrain neutre et suffisamment éloigné des deux localités sur une période de deux (2) ans ». Et le terrain de Koussoutoun (Agouwa) est suspendu pour 4 matches.

Les cas Gbohloesou et Étoile filante sont aussi en instruction.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here