Vers une réévaluation du dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Vers une réévaluation du dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

(Togo Officiel) – Après une première expérience en 2010, le Togo s’apprête à évaluer de nouveau son dispositif de lutte contre le blanchement de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT).

En amont de cet exercice, un séminaire préparatoire s’est ouvert lundi à Lomé, organisé par le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) et la Cellule nationale de traitement des opérations financières du Togo (CENTIF).

Les travaux, ouverts par Kossi Tofio, représentant le ministre de l’économie et des finances, vont consister jusqu’au 19 décembre en une formation des acteurs concernés sur toutes les notions portant sur l’évaluation. « Cette évaluation va impliquer tous les acteurs des secteurs publics et privés intervenant dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme », a déclaré le responsable.

Et d’ajouter : « Elle consiste pour le Togo à démontrer le niveau de sa conformité aux normes internationales et le niveau d’efficacité de son dispositif. Cela suppose que l’on fournisse toutes les informations nécessaires pour prouver cette conformité et cette efficacité ».

Pour rappel, après sa première évaluation, le Togo a bénéficié de recommandations du Groupe d’action financière (GAFI) et d’un régime de suivi du GIABA afin de mieux corriger ses difficultés dans le domaine.

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.