Vers une cartographie des mines artisanales

20

Dans le projet de développement et de gouvernance minière au Togo, il est prévu une cartographie des mines artisanales. Cet outil s’inscrit dans le cadre d’une bonne gouvernance dans ce secteur.

Le Togo compte disposer d’une cartographie des mines artisanales dans son programme de développement et de gouvernance minière à petite échelle et des carrières clandestines de plus en développées dans le pays. Ce projet permettra de localiser formellement ces sites d’exploitation des ressources minières. Il s’agit précisément de faire en sorte que leur exploitation, leur vente puissent contribuer à la croissance économique, donc au développement.

La conception de la cartographie en question comporte au moins deux avantages. Le premier est que toutes les mines clandestines qu’elles soient de petites échelles ou constituées de carrières d’exploitation de matériaux de construction comme le sable, les graviers, les latérites et les quartzites seront recensées sur toute l’étendue du territoire national. Le second se trouve dans « la mise en place d’une base des données compatible à ArcGIS et SIG courants, renfermant toutes les données thématiques collectées : le classement des sites selon leur ressort administratif, la superficie de chaque site, le type de minerai ou matériau de construction ».

Un expert sera recruté pour l’élaboration de ladite cartographie dans les tout prochains jours.

Rappelons que l’Initiative de transparence dans les industries extractives (ITIE) et la Direction générale des mines et de la géologie (DGMG) du Togo confirment l’exploitation sous forme artisanale de plusieurs sites alluvionnaires.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here