Verdict dans le procès de Satchivi : Mouvement « En Aucun Cas » appelle à une mobilisation au Tribunal de Lomé ce mercredi

358


C’est ce mercredi 16 janvier que sera connu le verdict dans le procès de Folly Satchivi, sauf un report de dernière minute. La semaine dernière lors du procès, le Procureur de la République a requis 4 ans de prison ferme contre lui. Ce que son mouvement, sa famille et ses avocats trouvent arbitraire. Lors d’une rencontre avec la presse ce lundi, le Mouvement « En Aucun Cas » demande à la population de Lomé d’aller massivement au Tribunal ce mercredi. Lire la déclaration !

CONFÉRENCE CONJOINTE DU MOUVEMENT EN AUCUN CAS, DE LA LTDE, DE L’ONG ACTION SUD, DE LA SP-BT ET DE LA FAMILLE DE FOLY SATCHIVI

DÉCLARATION LIMINAIRE :

Comme vous le savez tous, le camarade Foly SATCHIVI a comparu le 09 janvier 2019 devant le tribunal correctionnel de Lomé.

À l’issue des débats, et, ce malgré l’innocence flagrante et l’inexistence de la moindre preuve permettant de soutenir les faits inventés de toute pièce contre lui pour le noyer, le Procureur de la République, dans son réquisitoire a demandé au juge de le condamner à quatre (4) ans d’emprisonnement soit 48 mois comme s’il était un criminel.

Le juge rendra son verdict ce mercredi 16 janvier 2019.

Compte tenu de la délicatesse de la situation, il urge que toutes les forces sociales, morales et politiques en lutte pour la démocratie, la liberté et la justice s’activent et fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour que le juge déclare Foly SATCHIVI non-coupable de ces faits et le libère.

Qu’on le veuille aujourd’hui ou pas, nous sommes tous concernés par cette situation. Nous devons donc agir et le plus vite possible pour que cesse ces dérives autoritaires et ces attaques frontales contre les droits de l’homme et les libertés d’expression, d’association, de réunion et de manifestation.

C’est dans cette logique que le Mouvement EN AUCUN CAS, la LTDE et plusieurs autres acteurs ( artistes et activistes) ont lancé le week-end passée une campagne mondiale dénommée : INVITE LE JUGE À LIBÉRER FOLY SATCHIVI.

Nous nous réjouissons du succès que connaît cette campagne. Aujourd’hui, nous constatons que des milliers de militants pro-démocrates de plus de 50 pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique se sont sentis interpellés et essayent de faire ce qui est en leur pouvoir pour que notre camarade puisse recouvrir sa liberté ce mercredi 16 janvier 2019.
Nous saluons, par cette occasion l’apport des mouvements et activistes membres de la plate-forme AFRIKKI, des organisations telles AMNESTY INTERNATIONAL, FRONTLINE DEFENDERS, FIDH, OMCT, SURVIE-FRANCE, TOURNONS LA PAGE, des médias nationaux et internationaux et du rapporteur spécial des Nations-Unies pour les droits de l’homme.

Aussi, nous vous informons, par la présente que le camarade Foly SATCHIVI lui-même a entamé depuis ce lundi 14 janvier 2019 une grève de la faim à l’effet de demander au juge de se soustraire de toutes les pressions de l’exécutif et de la hiérarchie afin de dire courageusement, ce de façon neutre et impartiale le droit et rien que le droit pour qu’enfin la vérité puisse triompher et un terme soit mis à son séjour carcéral à la prison civile de Lomé.

Toujours dans la dynamique d’amener le juge en charge de son dossier à le libérer, nous appelons les populations de Lomé et de ses environs, tous les patriotes de toutes les religions, de tous les corps socioprofessionnelles, de tous les partis politiques et regroupements de la société civile qui militent tout comme Foly SATCHIVI pour la démocratie, la liberté politique, la justice sociale, l’équité, l’état de droit, l’alternance et le changement et qui veulent que cesse définitivement l’injustice, l’arbitraire, l’oppression, les persécutions des voix dissonantes et la dictature à se mobiliser une fois encore mais cette fois-ci encore plus massivement au Tribunal de Lomé ce mercredi 16 janvier 2019.

Nous demandons, par ailleurs au juge de ne point trahir son serment, de ne point permettre que des gens se servent de lui ou de la justice pour légitimer l’injustice et museler la parole et les personnes jugées dérangeantes et de jouer véritablement son rôle de gardien et de protecteur des droits et libertés fondamentales et de dernier rempart contre l’injustice, l’arbitraire et l’oppression.

L’humanité sombre, non pas seulement à cause de ceux qui font le mal mais aussi et surtout à cause de ceux qui regardent et constatent sans rien faire.

TOUS AU TRIBUNAL DE LOMÉ CE MERCREDI 16 JANVIER 2019 À PARTIR DE 08H00

Fait à Lomé, le 14 janvier 2019

Les Comités Dirigeants du Mouvement EN AUCUN CAS, de la LTDE, de L’ONG ACTION SUD et de la SP-BT et la famille de Foly SATCHIVI .

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here