Vente de médicaments dans la rue : La colère du gouvernement

83

La vente des médicaments dans la rue est l’un des problèmes auxquels sont confrontés nombre des pays africains, le Togo en particulier. A cela vient s’ajouter « un syndicat des vendeurs de médicaments de rue » crée il y a quelques jours. Comme quoi pour défendre les droits et intérêts de ces vendeurs de médicaments de qualité douteuse. Dans un communiqué rendu public, le ministre togolais de la Santé et de l’Hygiène publique met en garde contre le commerce des médicaments illicites.

Dans le communiqué rendu public le ministre rappelle que « l’importation et le la distribution des médicaments et autres produits de santé au Togo sont strictement encadrés par la loi n° 2009-007 du 15 mai 2009 portant code de la santé publique en République togolaise et ses textes d’application et par la loi n°98008 du 18 mars 1998 portant contrôle des drogues. »

« Considérant l’importance du médicament dans la vie de l’être humain, le ministre de la santé publique et de l’hygiène rappelle que toutes les activités relatives à l’achat, à la préparation, à la détention, à la vente, et à la dispensation du médicament relèvent du monopole des pharmaciens conformément au code de la santé », indique-t-il.

Le ministre rappelle donc que toute activité liée au secteur pharmaceutique ou au secteur de médicament ou encore aux autres produits de santé est conditionnée à une autorisation délivrée par son ministère.

Les contrevenants à ces dispositions, prévient le ministre, s’exposent à des sanctions prévues par ces différentes lois et à la rigueur du code pénal.

Nicolas

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here