Vaccin AstraZeneca: au Togo tout se mélange !

Le vaccin AstraZeneca censé protéger contre le Covid-19 fait plus peur aux gens que la maladie elle-même. Les pays fuient le vaccin comme de la peste. Le Danemark, l’Islande et la Norvège avaient donné le ton en annonçant jeudi 11 mars la suspension des injections du vaccin d’AstraZeneca en invoquant le principe de « précaution ».

A LIRE AUSSI: AstraZeneca: au Togo, une forte libido signalée chez les personnes vaccinées

La Bulgarie et la Thaïlande sont à leur tour descendues du train le lendemain en retardant la campagne de vaccination dans leur pays. L’Italie, l’Autriche, l’Estonie, la Lituanie la Lettonie et le Luxembourg avaient déjà, quelques jours plus tôt, cessé d’administrer les vaccins.

Ces pays seront suivis par la RD Congo qui a annoncé samedi le report, par « mesure de précaution » de la campagne de vaccination. Dimanche, l’Irlande a,à son tour, recommandé lasuspensiondu vaccin, toujours par précaution. .La France, l’Allemagne vient de gonfler la liste. Ces pays ont suspendu la vaccination avec AstraZeneca.

Comme effets secondaires possibles du vaccin, l’Agence européenne du médicament (EMA) a évoqué des allergies sévères. La Norvège quant à elle, s’inquiète d’hémorragies cutanées chez des personnes jeunes. L’Irlande parle de formations de caillots sanguins.

A LIRE AUSSI: Reckya et le pouvoir de Lomé: l’affaire de cache d’armes qui complique tout

Dans tous ces pays, les dirigeants qui sont soucieux de la santé et du bien-être de leurs concitoyens veulent voir bien clair dedans avant d’autoriser à continuer à nouveau la vaccination. Ils parlent de « mesure de précaution ». Au moins là, les dirigeants sont comptables devant leur peuple. Ils savent que la moindre gaffe peut coûter leur fauteuil présidentiel.

Mais ici au 228, les dirigeants sont tout puissants et n’ont de compte à rendre à personne. C’est Dieu qui leur a donné le trône et seul Dieu peut le leur retirer. Ils disposent du droit de vie et de mort sur leurs concitoyens et peuvent tout se permettre. Comme l’aimait à dire le père, « si ce que je fais est bon, que Dieu me laisse continuer, mais si ce que je fais est mauvais, qu’il me barre la route». Comme quoi sa légitimité, il l’acquiert de Dieu et non des Togolais.

A LIRE AUSSI: Marina: voici l’Ethiopienne de 45 ans qui fait tourner la tête de Faure Gnassingbé

Le fils s’inscrit dans la même logique. Ses sous-fifres ont le culot d’aller à la télé menacer, comme leurs boys à la maison, les Togolais qui refusent de se faire vacciner. Ceci étant quand « Faurevi » va-t-il se faire vacciner ? Les gens attendent qu’il donne l’exemple pour lui emboîter le pas.

Liberté

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.