Universités au Togo: les cas de suicides d’enseignants font peur

Telle une trainée de poudre, l’information a fait le tour de la toile dans la journée d’hier. Il s’agit du suicide d’un ancien professeur de l’IAEC (Institut Africaine d’Administration et d’Etude Commerciales) qui, pour son acte, avait choisi les locaux de ou le site de son ancien employeur pour commettre son forfait.

A LIRE AUSSI: Grosses primes, salaire mirobolant… voici ce que gagnent nos opposants

Un choix qui a suscité certaines interrogations de la part de plus d’un. Après recul et certains recoupements, il nous sied de se poser en retour ces quelques interrogations : Quelles peuvent être les raisons d’un tel acte ? Et pourquoi avoir choisi l’IAEC pour commettre cet acte ?

Les faits tels que rapportés indiquent que c’est après avoir pris des substances acides, que cet ancien professeur vacataire de l’IAEC, qui fut chargé de cours d’Anglais, en fonction à l’Université de Lomé, s’est donné la mort en sautant du 5ème étage de l’immeuble de l’Université privée de Kagbara Bassabi.

Si pour l’heure, on continue de creuser pour disposer des raisons suffisantes de cet acte de suicide, et que l’on se garde d’évoquer dans les détails le mobile, il faut toutefois noter que ce suicide d’enseignant n’aurait pas été le seul dans la journée d’hier mercredi puisque certaines sources indiquent que deux autres se sont également produits à l’Université de Lomé, dont un dans l’enceinte du village du Bénin.

A LIRE AUSSI: [CONFIDENTIEL]: la liste de tous les présidents africains Franc-maçons!

D’aucuns se demanderont finalement pourquoi ces trois enseignants étant en fonction à l’Université de Lomé, se seraient-ils donnés la mort ? Est-ce un plan de suicide établi de façon collective ?

Toutefois, il est indiqué qu’une lettre serait laissé par une des victimes et qui serait entre les mains de la Police. Peut-être que cette dernière permettrait de connaitre un peu mieux les mobiles de ces drames, dont l’IAEC pourrait être une victime collatérale.

Télegramme 228

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.