Université privée : L’American intitute of africa dans de beaux draps

69

Ouvert seulement l’année dernière, l’American institute of africa, une école privée d’enseignement supérieur, est sommé de fermer ses portes provisoirement pour faute d’agrément.

Destiné à former des étudiants en Licence, Master voire Doctorat dans les filières de gestion, d’économie, de droit et de médecine l’American institute of africa situé à la Cité OUA à Lomé est illégale.

Un communiqué du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm, rendu public, alerte que « Cet établissement ne dispose d’aucun agrément et toutes les procédures entreprises jusqu’à ce jour ont échoué. Et pourtant, il accueille toujours des étudiants et fait de la publicité ».

«A cet effet, une injonction de cessation d’activité signée le 4 octobre 2018 leur a été notifiée le même jour. En dépit de cette injonction les promoteurs de cet établissement continuent de faire des publicités qui laissent sous-entendre qu’ils poursuivent les activités pédagogiques », déplore l’autorité publique.

Ce dernier invite les parents et les étudiants à rester vigilants afin de ne pas se faire berner. Selon le ministre, les démarches sont en cours pour une cessation immédiate des activités pédagogiques dans cette université illégale.

Les établissements privés ne disposant pas d’agrément pullulent un peu partout surtout dans la capitale togolaise. Suite aux interpellations et menaces de leur ministère de tutelle, un certain nombre parmi eux ont régularisé leur situation. D’autres, à l’instar de l’American institute of africa, rechignent à remplir les conditions requises pour avoir l’autorisation publique, autrement l’agrément ».

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here