UNIR vibrerait déjà au rythme des élections de 2018 ?

Le Mouvement des Jeunes du parti UNIR (MJU) ne dort pas. Depuis le congrès constitutif de la jeunesse du parti au pouvoir à Dapaong, cet organe comme tous les autres organes, n’a plus de répit. En témoigne la dernière sortie du MJU le weekend dernier à Lomé.

Prenant pour fondement le discours du chef de l’Etat, et conduits par leur tout nouveau président élu Malick Natchamba, les jeunes du parti UNIR s’inscrivent dans une nouvelle dynamique, celle de rencontres mensuelles avec la jeunesse togolaise dans son ensemble. Il s’agit de travailler avec tous, au respect de la citoyenneté et de la paix sociale.

A voir clair, le parti au pouvoir se met déjà dans le bain électoral puisque partout sur l’étendue du territoire, toutes les antennes sont activées depuis le congrès général de UNIR en octobre 2017 à Tsévié.

« Pour gagner davantage le terrain, les proches de Faure Gnassingbé jouent la fibre jihadiste pour déstabiliser les autres partis de l’opposition qui s’activent également sur le terrain politique », a constaté un membre du parti PNP.

Et l’homme de déplorer : « C’est triste ! Pourquoi mobiliser les institutions de la République pour un combat purement politique? N’est-ce pas là, un combat disproportionné ? »

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.