Union des ressortissants de Tokpli : « Le corps du jeune Anoumou restera à la morgue jusqu’à l’aboutissement de l’enquête » 11 juin 2018

240

Union des ressortissants de Tokpli : « Le corps du jeune Anoumou restera à la morgue jusqu’à l’aboutissement de l’enquête »                                                                             11 juin 2018

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Le décès par balle du jeune Louis Anoumou continue de défrayer la chronique. Face à la presse ce dimanche, l’Union des ressortissants de Tokpli (URT) a donné sa version des faits qui ont entrainé la mort du jeune homme.

D’entrée, il faut dire que ka version des ressortissants de Tokpli est tout le contraire du ministère de la sécurité. D’après eux, les forces de l’ordre à leur arrivée dans la localité, ont ouvert le feu face aux populations de Tokpli aux mains nues.
Malheureusement, le jeune infortuné, qui, à les en croire, n’est pas un trafiquant d’essence de contrebande a été mortellement fauché par une balle alors que ce dernier se dirigeait au bord du fleuve Mono où il prend habituellement son petit déjeuner.
Contrairement à la version du ministre Yark Damehame qui indique que le jeune homme a été rapidement évacué à l’hôpital pour des soins après qu’il ait été touché, l’Union des ressortissants de Tokpli ont confié que les forces de l’ordre ont empêché des jeunes du village de secourir le blessé.

« Pour empêcher les jeunes de le secourir, les forces de l’ordre ont cette fois-ci tiré des balles en caoutchouc, occasionnant des blessures au dos d’un autre jeune homme », lit-on dans leur déclaration.
Face à cette situation malencontreuse, l’URT exige une enquête soit ouverte pour situer les responsabilités.
« Le corps du jeune Anoumou,restera à la morgue jusqu’à l’aboutissement de l’enquête », ont-ils averti.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here