Une troisième guerre mondiale est potentiellement en téléchargement

Une troisième guerre mondiale est potentiellement en téléchargement.

Ma sensibilité, sans doute d’écrivain pacifiste et humaniste, vit un réel traumatisme ces derniers jours.

Comment quelqu’un peut se lever, et décider unilatéralement de détruire la vie de 45 millions de gens, qui ne lui ont absolument rien fait. 45 millions de personnes qui vivaient paisiblement. Avec ce double objectif : Denazifier et démilitariser l’Ukraine, un pays indépendant.

Si par hasard il y’a des nazis (je rappelle que le pays est dirigé par un juif et que les partis d’extrême droite ont eu 2,5 % de suffrages aux élections) le problème de Poutine est où dedans ?s’ils viennent en Russie, il les attrape. Chacun gère ses nazis. Et comment peut-on demander au pays voisin de se démilitariser. Qui peut accepter se dépouiller de sa défense, qui est un des pouvoirs régaliens ?

Voir toutes ces personnes, des femmes et des enfants souffrir autant est un crève-cœur. Comme d’habitude, certains vont me parler de la Syrie (où une coalition internationale a combattu Daesh) de l’Irak (Bush fils aurait dû être à la cpi) et de la Libye (où Sarkozy aurait dû répondre aussi devant un tribunal) mais ce n’est pas parce que ces tragédies ont existé qu’on devrait accepter ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine. Ça n’a aucun sens, d’autant plus que l’Ukraine n’a participé à aucune de ces tragédies. L’Ukraine envoie plutôt des troupes pour le maintien de la paix dans le monde. Slava ukrania.

Par contre, si le conflit continue à s’enliser, une guerre mondiale est à craindre. Si les troupes russes piétinent, le recours à des frappes sur des cibles civiles va se poursuivre, faute de mieux, et un jour, le seuil de tolérance des démocraties occidentales va être dépassé. Les opinions publiques vont exiger des actions pour protéger les populations civiles. Poutine pense pouvoir éloigner cette éventualité en brandissant la menace nucléaire, mais la doctrine de la dissuasion nucléaire repose justement sur le risque d’extinction mutuelle. Dès qu’un missile nucléaire quitte la Russie, plusieurs missiles quitteront au même moment les silos de l’OTAN, réduisant peut être toute vie sur terre.

Mais il y’a un autre aspect de cette guerre qui peut conduire à son internationalisation. On ne le dit pas suffisamment, mais la Russie est elle aussi entourée de pays frontaliers frustrés. Le Japon revendique depuis toujours les îles Kouriles, alors que la Chine ne digère pas toujours d’avoir perdu une grande partie de la Sibérie qu’elle juge elle sienne. Rien n’en dit qu’une Russie affaiblie par la découverte de l’impuissance de son armée, ne conduira pas à une curée de tous les frustrés. Je rappelle encore, la dissuasion nucléaire oblige tout le monde à se battre avec des armes conventionnelles. La Russie peut se retrouver dans la même position que la Pologne en 39-40, partagée entre l’Allemagne et la Russie. C’est de l’histoire militaire tout ça.

La troisième cause éventuelle d’une troisième guerre mondiale, c’est une frappe, qui tomberait par erreur sur un pays de l’OTAN. D’ailleurs, si poutine veut mettre une zone tampon autour de la Russie, après l’Ukraine, il faudra envahir les pays baltes (membres de l’OTAN et disposant d’une frontière physique avec la Russie) qui disposent d’une très forte minorité de russes (environs 25%). Il faudra aussi envahir la Moldavie, où se trouve un autre état séparatiste, la Transnistrie. Une attaque, accidentelle ou volontaire d’un pays membre de l’OTAN déclenchera une troisième guerre mondiale.

Pour moi, certains pays africains ont eu tort de jouer à la neutralité dans cette guerre d’agression, et je félicite le Nigeria qui a une position claire sur le sujet et l’a exposé à l’ONU. Nous sommes les États les plus faibles de la planète. Si nous ne condamnons pas l’agression d’un état souverain, qui viendra à notre secours si demain nous nous faisons agresser. Aujourd’hui, la faiblesse de nos armées fait qu’un groupe tactique disposant d’un peloton de chars modernes et d’hélicoptères de combat peut venir à bout de nos armées en quelques heures de combat. En refusant de condamner, on se met en retrait de l’histoire. Ce n’est pas une affaire d’OTAN contre la Russie, mais du monde contre cette agression. 141 pays sur 193 ont voté la résolution condamnant l’invasion de l’Ukraine à l’assemblée générale de l’ONU. 12 pays africains se sont abstenus, 5 n’ont pas participé au vote et 1 à voter contre. Sur 54 pays africains, 17 ont choisi la neutralité. Même si je comprends le choix stratégique de la neutralité, je crois qu’entre le bien et le mal, la neutralité n’est pas de mise. C’est ma conviction.

Comment pouvons-nous en Afrique parler tous les jours de notre souveraineté, clamer la souveraineté du Mali, et en même temps acclamer l’invasion d’un état souverain qui fait des milliers de morts, souvent sous le prétexte qu’on est opposé à la France. Ce n’est pas les français qui pleurent des morts aujourd’hui, mais les Ukrainiens, qui n’ont agressé personne.

J’entends toujours des gens me parler du Donbass, ces deux provinces séparatistes. Faudrait-il rappeler aux gens que quand les tchétchènes ont voulu se séparer de la Russie, le pays a été quasiment rasé, avec des victimes estimées entre 150 et 300 000 morts. Donc la Russie aurait le droit de réprimer toute sécession dans son pays, mais obliger les autres pays à l’accepter. Cela n’a aucun sens. Comme je le dis, je condamne toutes violences infligées aux populations civiles innocentes. En Ukraine, au Donbass, en Irak, en Syrie ou en Libye. Partout.

Il faut arrêter cette guerre insensée et négocier. C’est urgent. Les mères des soldats russes pleurent autant que les femmes ukrainiennes. Il faut stopper cette folie.

Sinon, c’est une troisième guerre mondiale qui est en téléchargement. Comme je le dis souvent, j’ai des sources plus diversifiées, et le langage en occident est en train de changer. Le point de rupture de la non-ingérence peut être atteint plus tôt que prévu, pour notre malheur à nous tous.

Heeeyi ! Troisième guerre mondiale, on va tous mourir ici. Ce sont les poissons qui vont diriger la terre après ça. Toute vie terrestre va disparaître. Prions pour l’humanité.

Gerry

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.