Une togolaise reçoit le « Prix de Thèse René Cassin francophone 2017»

558

La thèse de la togolaise Améyo Délali Kouassi a séduit le grand jury du « prix de thèse René Casson francophone » qui lui a en décerné la récompense. « La Responsabilité Internationale pour violation des droits de l’homme », c’est le thème sur lequel elle a mené sa réflexion dont elle a présenté les résultats en novembre 2016.

Ce prix ouvre la porte des Editions Pedone à la thèse de la jeune togolaise. Une première pour le Togo. Joint par nos confrères de Africa Full Success, la compatriote a manifesté toute sa joie.

« Elle s’est dite « très heureuse que son travail ait été récompensé par ce prix prestigieux » qui conforte « ses multiples efforts » pour atteindre « le niveau de ses vœux » », lit-on sur le site.

« Sur le plan scientifique, avec la publication des éditions Pedone, la thèse de Mme Améyo Délali Kouassi fera œuvre de doctrine et l’ouvrage sera disponible dans toutes les bibliothèques universitaires françaises » a indiqué à Africa Full Success une source universitaire contactée à Paris.

Il faut préciser que le prix de Thèse de René Cassin est décerné aux brillants docteurs de droit dans les domaines du Droit International, des droits de l’homme, Droit Régional des Droits de l’Homme, Droit comparé des Droits de l’Homme et Théorie Juridique des Droits de l’Homme, ceci pour développer et favoriser la publication de travaux de recherche sur les droits de l’homme.

Delali Kouassi sort de l’Université de Lomé Major de sa promotion en 2009 avec une maîtrise en Droit avant de s’inscrire à l’Université de Poitiers pour des études de droits international public.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here