Une solution africaine aux hépatites virales

92
Une solution africaine aux hépatites virales


La communauté internationale va célébrer, ce 28 juillet 2018, la journée mondiale de lutte contre l’hépatite. Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’hépatite est une maladie du foie de type inflammatoire dont les virus sévissent plus que le VIH/Sida.

En effet, cette maladie existe sous plusieurs formes dont les plus dangereuses sont les hépatites B et C, qui tuent 1 à 2 millions de personnes dans le monde. Au Togo, l’on enregistre 20% pour la B et 3% pour la C.

Le continent africain propose, pour ce faire, un traitement local et naturel, efficace, plus court, et très moins cher que le traitement classique contre les hépatites virales. Ce traitement a été mis au point par le Microbiologiste Aziadomé Kogblévi et présenté, jeudi dernier à Lomé, par Kpônou Mathieu Tobossi, Consultant en Naturothérapie. Tirée des molécules anti microbiennes des aliments et plantes africains, cette solution africaine aux hépatites se fait sous deux formules dont la diétothérapie et phytothérapie.

Pour le responsable de Nouvelle Formule Sanitaire (NFS-Togo), Mathieu Tobossi, le traitement a permis de sauver des milliers de Togolais et des centaines d’Européens et Américains. « L’Europe propose un traitement classique purement médicamenteux qui coûte 36 millions ou 1,5 million si le générique s’obtient. Mais le traitement local empêche et arrête la multiplication virale, la destruction cellulaire hépatique, normalisant les transaminases, régénère le tissu hépatique. Les patients ne doivent pas attendre que le foie soit détruit à 75% avant de recourir à nos services », a t-il souligné.

Il faut rappeler que l’hépatite viral C se transmet de sang à sang, par contre le virus B a 6 modes de transmission dont la transmission par le sang, la salive, la sueur, le sperme, les sécrétions sexuelles féminines et par l’urine et les selles. Les infections sexuellement transmissibles ont de lourds impacts socio-économiques.

Anne KLIDJE

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here