Une concertation de haut niveau sur la filière avicole à Lomé

18

Une rencontre regroupant une quinzaine de pays africains sur la problématique de la filière avicole se déroule dans la capitale togolaise.

Commencée ce mardi 14 mai, cette concertation est organisée par le Centre d’excellence régional sur les sciences avicoles (Cersa) de l’Université de Lomé avec le soutien financier de la Banque mondiale. Elle prend fin aujourd’hui.

Pendant trois jours, 300 chercheurs, enseignants, étudiants, industriels et acteurs de ce secteur ont suivi des communications ou présentations sur l’état des lieux de l’aviculture sur le continent, passé en revue les avancées et réfléchi sur comment relever les défis qui se posent.

A l’ouverture des travaux, le ministre togolais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Koffi Akpagana, a déclaré que le gouvernement du pays hôte de cette rencontre panafricaine veut faire de de cette filière un des leviers de son économie.

Le Représentant-Résidant de la Banque mondiale au Togo, Hawa Cissé Wagué, lui, a relevé que « le développement de l’aviculture est un moteur essentiel du développement économique, pour la réduction de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire des pays de l’Afrique subsaharienne ».

Au Togo, selon les chiffres officiels, la production avicole a triplé entre 2011 et 2017. Cette embellie est portée par le Programme national d’investissement agricole et de la sécurité alimentaire (PNIASA) devenu plus tard le Programme national d’investissement agricole et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN) et l’Appui au secteur agricole (PASA).

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here