Un travail de terrain

La Banque mondiale publiera le 24 octobre le rapport Doing Business, attendu avec fébrilité par tous les pays qui se sont engagés dans l’amélioration du climat des affaires.

C’est le cas du Togo dont les résultats et les progrès sont soulignés dans le rapport de l’année dernière. Fera-t-il mieux cette fois-ci ?

Pour Sandra Ablamba Johnson, la ministre-conseillère à la présidence, en charge du climat des affaires, l’évaluation réalisée par la Banque mondiale est importante, mais pas essentielle.

‘Ce qui nous préoccupe davantage, c’est l’effectivité des réformes, c’est la satisfaction du secteur privé. Pour nous, l’efficacité vient avant, et le classement après’, a-t-elle déclaré vendredi au micro de Taxi FM. 

Il est vrai qu’un rapport donne avant tout une tendance générale qui peut être sensiblement différente sur le terrain. D’ou les précisions apportées par Mme Johnson.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.