Un transit qui s’éternise

49

La combine est vieille comme le monde. Des véhicules entrent officiellement en transit au Togo (par voie terrestre ou via le port), mais ne ressortent jamais du pays. Ils sont vendus discrètement sur place. Illégal évidemment puisque les taxes d’importation passent à l’as.

Les douanes et les transitaires agréés viennent de lancer ‘Meris’, un système de traçage informatisé présenté comme une parade efficace au trafic.

Un code barre permet d’identifier la provenance du véhicule et sa destination finale.

Reste à voir l’efficacité du système sur le terrain. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here