Un Togolais interpelle Faure Gnassingbé 27 septembre 2018

1419

Un Togolais interpelle Faure Gnassingbé                                                                             27 septembre 2018

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

La crise politique ne laisse indifférent aucun citoyen togolais. Un Togolais a décidé d’interpeller le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé et quelques uns de ses proches collaborateurs sur la situation. Ce citoyen lambda, demande à Faure Gnassingbé de libérer les détenus politiques afin que Nicodème HABIA arrête sa grève de la faim. Il l’exhorte à ne pas faire comme pharaon, l’ancien roi d’Egypte. Lisez plutôt !

Bonjour Togolaises, Togolais

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

J’ai l’honneur d’interpeler ce matin – – M. Faure Essozimna GNASSINGBE, le premier Magistrat du Togo,
– M. Pius AGBETOMEY, Ministre de la Justice du Togo,
– M. GAMATHO, Président de la cour suprême du Togo et Président du conseil supérieur de la magistrature,

– M. Le Procureur général de la République du Togo,
Depuis plusieurs jours, notre concitoyen HABIA Nicodème, touché et sensible aux conditions de détention de 54 de nos frères Togolais détenus depuis dans les prisons de Lomé depuis l’avènement de la crise politique du 19 août 2017, s’est mis en grève de la faim illimitée pour exiger leur libération pourtant recommandée depuis février 2018 par les facilitateurs.
Ce matin, ma conscience profonde me parle et me charge de vous transmettre ce message.
Pour l’amour de Dieu, en hommage à nos ancêtres qui vivaient paisibles et joyeux, qui ont lutté au prix de leur vie pour que le Togo naisse en 1960, en respect de la mémoire des présidents successifs du Togo, pour l’amour des 7 millions de vos frères et sœurs Togolais que vous gouvernez, pour le respect de la vie humaine, parce que vous êtes des humains aussi, et parce que l’enfer, ce n’est pas que les autres,

Veuillez libérer immédiatement ces 54 personnes, afin que Nicodème HABIA arrête sa grève de la faim!!!
Je vous en prie, je vous en supplie, pour le Togo, faites-le! Pour préserver la vie de Nicodème, faites-le! Pour les Togolais, faites-le! Pour les détenus et leurs familles, faites-le! Pour l’image de votre régime, faites-le! Et pour l’histoire, faites-le!
Car, dans notre culture depuis les temps immémoriaux de nos aïeux, la prison c’est l’opprobre, c’est la peur, c’est la déchéance, c’est l’enfer, c’est la fin de la vie, c’est la mort tout court.
En le faisant, vous ne ferez que grandir le Togo qui sera élevé de plus. Votre régime en sera grandi, votre nom en sera grandi. L’histoire retiendra ce fait marquant pour la postérité.
Frederik De Klerk a libéré Nelson MANDELA en février 1990 après 27 années de prison, les deux ont été honorés du prix Nobel de la Paix.

Pour l’amour de nos aïeux défunts qui depuis le creux de leurs tombes, nous regardent, veuillez libérer ces personnes afin que Nicodème mette fin à cette triste et regrettable image que sa grève de la faim offre de notre pays, et qu’il rentre chez eux enfin!
Ne faites pas de vos cœurs des cœurs de pierre, mais de chair, et ne les endurcissez pas ce matin lorsque vous prendrez connaissance de cet appel.
Vous êtes tous des croyants et si vous vous soumettez à Dieu, écoutez sa voix qui vous parle ce matin. Ne faites pas comme pharaon, je vous en prie.

Que Grand Dieu, reconnu dans notre constitution et dans notre hymne national par nos aïeux comme étant notre protecteur et notre guide, vous éclaire tous dans la mise en œuvre de cet appel pressant.
Votre concitoyen
Sinatra

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here