Un Togolais candidat au Prix Nobel d’économie

96

Il est Docteur en économie et enseignant-chercheur. Avec son système intitulé Entrepreneuriat à zéro franc (EZC) il postule au Prix Nobel d’économie.

Lui c’est le Togolais Dr Samuel Mathey, président de la Fondation africaine pour l’entrepreneuriat et développement économique (FAFADE). Il a envoyé son dossier de candidature au Comité de Nobel dans lequel se trouve son système EZC qui lutte contre le chômage des jeunes.

Cet économiste a mis en place des processus pour résorber le chômage de la couche juvénile sur le continent. Le projet phare de sa fondation est l’Entrepreneuriat à zéro franc.

Une centaine de jeunes et de femmes issus d’une quinzaine de pays africains ont été déjà formés sur la technique de l’EZF. Son fonctionnement est simple. « Pour résoudre le problème de l’accès aux marchés, nous avons mis en place le « matching ». C’est-à-dire qu’aujourd’hui, nous avons une base de données, où on met en contact le jeune Ivoirien avec le jeune Sénégalais ou le jeune Sud-Africain qui crée une entreprise pour qu’ils forment un genre de holding et puissent compétir avec des entreprises plus consistantes. Parce que le grand handicap qui bloque les jeunes dans l’accès aux marchés, c’est le fait qu’on leur reproche de ne pas avoir d’expériences. Le fait de les regrouper augmente leurs chances d’avoir accès aux marchés. Pour résoudre le problème de la fiscalité », explique le chercheur basé en Côte d’Ivoire.

Il est convaincu que les trois facteurs qui empêchent les jeunes d’entreprendre sont d’abord l’accès aux fonds et à l’investissement, ensuite la fiscalité et les impôts et enfin l’accès aux contrats et aux marchés.

Samuel Mathey a été enseignant à HEC Paris et aux Etats-Unis. Selon Liberté N°2737, « Ce prix, au cas où il venait à lui être décerné, pourrait envoyer un signal positif à tous ces jeunes qui ne croient pas en leurs potentialités et en leur vision et cherchent l’eldorado en risquant leurs vies ».

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here