Un tiers des cancers pourraient être évités

48

Ce lundi est marqué par la Journée mondiale contre le cancer.

Chaque année, environ 3.000 personnes sont emportées par la maladie. Environ un quart des malades pourraient être sauvés grâce à un traitement approprié.

Ceux qui disposent de moyens vont se faire soigner à l’étranger, d’autres plus démunis ont recours à la médecine traditionnelle dont les résultats sont difficiles à estimer.

Autre problème, la prévention et le dépistage. De nombreux Togolais vont consulter quand il est déjà trop tard.

Et puis la maladie n’est pas encore une priorité en matière de santé publique dans la plupart des pays d’Afrique. Au Togo comme ailleurs, on préfère se concerner sur la lutte contre le sida et le paludisme.

Les budgets n’étant pas extensibles – et le traitement des cancers hors de prix – les autorités sanitaires mettent les priorités ailleurs.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here