Un soutien aux orphelins, nommé « Pierre Vivante »

13


Les enfants en situation de vulnérabilité, surtout qui n’ont pas de parents, sont souvent confrontés à d’énormes difficultés dans leur cursus scolaire. Difficulté à avoir des fournitures scolaires, à se payer les frais de scolarité, à se nourrir, à se vêtir, à se soigner ou à se déplacer pour aller à l’école située parfois à des kilomètres de son lieu de résidence, etc. Consciente de la situation précaire dans laquelle vivent ces enfants, l’association Pierre Vivante se donne comme objectif de leur venir en aide.

Les orphelins dans les villages de Foguegue et Aképédo, dans la préfecture de l’Avé, ont reçu la visite des membres de cette association ce week-end. Il s’agit pour les responsables de « Pierre Vivante » de permettre à ces enfants de faire une bonne rentrée scolaire et avoir de bons résultats à la fin de l’année.

Ainsi, des fournitures scolaires, des produits pharmaceutiques et des vêtements ont été distribués à une quarantaine d’enfants pour leur permettre de mieux poursuivre leurs études. En plus de cela, une somme d’argent a été remise au chef du village de Foguegue pour assurer les frais scolaires à dix (10) enfants. Le reste (pour les autres enfants) sera payé progressivement au cours de l’année scolaire.

« On vient de démarrer l’année scolaire et les enfants peinent à avoir des fournitures scolaires. Cette action vient soulager les tuteurs des enfants et les enseignants. Mieux, cet argent offert par l’association permettra de payer les enseignants volontaires, parce qu’ils sont nombreux dans notre école », a confié Soka Touwaneyaba, Directeur de l’Ecole primaire publique Foguegue. Il s’est également réjoui de ce que les donateurs ont pensé à la santé des enfants en leur offrant des kits médicaux. « Nous sommes loin des centres de santé. Il faut faire 10 km voire plus pour trouver un centre de santé. Souvent, les enseignants m’envoient des enfants qui sont malades. Nous ne faisons que les retourner à leurs parents. Avec les produits que Pierre Vivante vient de nous offrir, on peut faire les premiers soins, en attendant de les référer dans un centre de santé », a ajouté le premier responsable de cette école.

« Nous remercions Pierre Vivante pour ce grand geste d’humanisme. Nous continuons à exprimer nos besoins concernant l’eau potable que nous ne disposons pas, des enseignants qui manquent cruellement, des matériels didactiques aussi que nous n’avons pas assez. Nous nous remettons entre les mains de cette association », a souligné Togbé Eklou 1er, chef du village Foguegue. Même son de cloche chez le chef du village d’Aképédo, Togbui Agouzé Kofi Emmanuel qui a salué cette disponibilité et cet humanisme dont font preuve les responsables de Pierre Vivante tous les ans pour assurer une bonne rentrée aux enfants en situation difficile.

« Dans les années à venir, nous allons prévoyons offrir des vélos aux enfants qui sont au collège. Nous avons constaté que les collèges ne sont pas proches des villages où nous intervenons. Et donc nous allons leur offrir ces vélos pour leur éviter de faire des kilomètres à pieds en allant à l’école. Nous sommes en train de prévoir leur offrir aussi une cantine et leur permettre de pouvoir manger, surtout pendant la récréation. C’est une forme d’encouragement aux enfants qui n’ont rien à manger pendant la récréation », a promis Hervé Aleya, Directeur exécutif de l’association.

« J’ai été toujours animée par cet esprit d’aller au secours des enfants orphelins. Mon objectif, c’est que ces enfants arrivent à réussir dans leurs études. L’éducation, c’est la clé du développement d’un pays. Nous avons commencé avec quelques enfants, mais aujourd’hui on a un nombre assez important. C’est nous-mêmes qui nous débrouillons pour voler au secours de ces enfants. C’est vrai, des amis et quelques bonnes volontés nous soutiennent. C’est pourquoi nous lançons une fois encore un appel à toute autre personne qui pourrait nous aider à assurer un avenir meilleur à ces enfants », a déclaré Dédé Adjankey, présidente de Pierre Vivante.

Au fur et à mesure que l’association vole au secours des enfants dans ces milieux reculés, d’autres enfants se font annoncer. Pierre Vivante, qui n’a pas encore de partenaires, fait ce qu’elle peut pour donner du sourire à chacun d’eux.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here