Un policier sauvagement tabassé, tué et jeté dans une rivière

Un policier copieusement tabassé et jeté dans une rivière. Ce seraient des riverains qui auraient fait dans la matinée du samedi 20 mars dernier la découverte macabre non loin du Lycée couramment appelé Sibang à Libreville.

A LIRE AUSSI: Trading: du jackpot à la faillite, la panique des investisseurs au Togo

Il s’agit d’Ulda Mbadinga plus connu sous le pseudo « Dinguibe ». Le corps sans vie de ce compatriote, agent des forces de l’ordre exerçant au sein de l’Unité spéciale d’intervention (USI), a été retrouvé plongé dans une rivière dans la matinée du samedi 20 mars 2021 au quartier dit Pk9.

Vivant dans les parages, le regretté serait un citoyen lambda en bonne symbiose avec le voisinage. Alors qu’est-ce qui aurait pu expliquer une telle méchanceté à son égard ?

L’agent des forces de l’ordre aurait visiblement été assassiné. « Corps dénudé allongé sur le dos dans une petite rivière d’une broussaille fréquentée par des bandits », a témoigné un des riverains joint au téléphone par Gabon Media Time. Dans la foulée, les agents des forces de l’ordre ont été dépêchés sur les lieux pour les constatations d’usage.

A LIRE AUSSI: Alerte : des remous signalés au sein de l’armée, la panique s’installe

Les premières informations recueillies font état d’un corps inerte recouvert d’hématomes. Toute chose qui vient renforcer l’éventualité d’un assassinat. Selon le témoignage d’un proche recueilli par nos confrères de TopInfosGabon, la victime aurait été aperçue la veille dans un troquet du coin.

Aux dernières nouvelles, une enquête a été diligentée pour faire toute la lumière sur cette disparition tragique.

Doingbuzz

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.