Un pacte pour la croissance

L’Afrique est en pleine mutation. Le continent offre maintenant de nombreuses opportunités, à la fois pour ses habitants et pour le reste du monde, écrit Robert Dussey dans une tribune publié par le mensuel allemand Welt Trends.

Le ministre togolais des Affaires étrangères rappelle que l’économie est en plein essor : depuis le début du millénaire, le PIB de l’Afrique a augmenté en moyenne de 5% par an. La pauvreté diminue, la bonne gouvernance augmente et la gestion démocratique n’est plus une exception, c’est même devenu la règle.

L’intégration intra-africaine avance appuyée par les réformes engagées par l’Union africaine.

Dans ce cadre, l’Allemagne a lancé l’initiative du Pacte du G20 avec l’Afrique.

Cette initiative réunit un certain nombre de pays africains, dont le Togo,, le Groupe de la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI), la Banque africaine de développement (BAD) et d’autres partenaires multilatéraux et bilatéraux afin d’élaborer et d’appuyer des politiques et des actions essentielles pour attirer les investissements privés.

Robert Dussey

Le Pacte se distingue des initiatives antérieures en mettant explicitement l’accent sur la facilitation de l’investissement privé. Plutôt que de s’appuyer sur les flux d’aide publique au développement, il cherche à créer une nouvelle dynamique dans laquelle les gouvernements africains collaborent avec leurs partenaires pour cibler les réformes essentielles pour attirer les investissements privés nationaux et étrangers.

Robert Dussey juge ce projet ambitieux et conforme à l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

Le succès du Pacte ne se mesure pas aux résultats à court terme ; il s’inscrit sur le long terme et apportera davantage de croissance à l’Afrique’, écrit le chef de la diplomatie togolaise.

______

Welt Trends N°149, mars 2019

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.